Abris à bûches

Vous êtes ici parce que vous avez entendu parler des avantages d’un abri à bûches pour conserver et entreposer votre bois. C’est vrai, ils sont pratiques et rajoutent de l’esthétique au jardin.

Vous avez certainement des questions si vous cherchez des informations. Vous hésitez peut-être à vous en procurer un ? Quelles dimensions ? Est-ce vraiment nécessaire ? Et surtout ca va me couter combien cette histoire ?

C’est bien plus qu’un simple espace de rangement : un abri à bûches permet à votre bois de sécher correctement et de le garder au sec. Et avouons-le, c’est quand même plus sympa qu’un tas de bûches avec une bâche dessus.

Des modèles traditionnels aux designs les plus modernes, tout en privilégiant la durabilité et le respect de la nature, nous sommes là pour vous orienter.

Pas le temps de lire ? Voici notre sélection d'abris à bûches.

Abris à bûches original en plein fôret

Quel abris à bûches choisir ? Les 6 étapes

Est-ce vraiment utile, un abri à bûches, franchement ? La réponse est un oui retentissant ! Un abri n’est pas seulement un lieu de stockage, c’est la garantie d’un bois toujours sec, prêt à illuminer vos soirées au coin du feu.

Se poser la question, c’est déjà comprendre l’importance du choix. Avec tant d’options sur le marché, comment distinguer le nécessaire du superflu ?

Embarquez avec nous dans ces 6 étapes pour déceler l’abri à bûches qui répondra à toutes vos attentes.

1. Le volume de bois à stocker

Avant toute chose, la première étape est de déterminer la quantité de bois que vous souhaitez stocker. Cette donnée définira non seulement les dimensions de votre abri, mais également sa contenance. 

La capacité de stockage s’exprime généralement en stère. Cette unité, bien qu’ancestrale, demeure incontournable car elle considère l’espace vide entre chaque bûche, offrant ainsi une mesure plus précise que le mètre cube.

Il faut comprendre cette distinction : pour une bûche d’1m, 1 stère équivaut à 1 m3, alors que pour une de 50 cm, 1 stère correspond à 0,80 m3.

Vous vous demandez peut-être pourquoi ne pas simplement mesurer en m3 ? C’est là toute la subtilité du bois de chauffage. En fonction de la longueur des bûches, l’équivalence entre stères et mètres cubes varie :

 

  • 1 stère de bûches d’1m = 1 m3
  • 1 stère de bûches de 50 cm = 0,80 m3
  • 1 stère de bûches de 33 cm = 0,70 m3
  • 1 stère de bûches de 25 cm = 0,60 m3

De plus, la hauteur de votre abri est tout aussi importante. Un abri plus haut vous permettra d’empiler davantage de bûches, optimisant ainsi l’espace disponible. Pensez également à la profondeur de l’abri, car elle déterminera directement le volume de bûches que vous pourrez y stocker.

Pour calculer la place que prendra votre abris à bûches, il faudra donc appliquer la formule suivante :

Surface au sol (m²) =  m³ de bois à stocker / par la hauteur de l’abris en mètre = nombre de m² de votre abris.

En général on ne dépasse pas 2 mètre de hauteur pour des raisons pratiques évidentes. 

2. Matériaux de fabrication

Lorsque vous envisagez d’investir dans un abri à bûches, l’une des préoccupations majeures est incontestablement celle du matériau de fabrication. Cette question essentielle dépend de plusieurs facteurs, tels que vos préférences esthétiques, mais aussi de votre budget.

Chez LaForêtDurable, nous plaçons l’écologie au cœur de nos préoccupations, et cela se reflète également dans le choix des matériaux.

Bois : Le bois est non seulement une option esthétiquement agréable, mais c’est aussi un matériau qui évoque une résonance naturelle, en parfaite harmonie avec notre vision écoresponsable. Le pin sylvestre, notamment lorsqu’il est traité en autoclave, devient une option prisée.

Ce traitement le rend hautement résistant aux éléments extérieurs, que ce soit l’humidité ou les insectes xylophages. Dans une démarche éco-responsable, opter pour un abri en bois traité est un choix judicieux, garantissant durabilité et résistance face aux intempéries et aux parasites.

Résine : La résine présente l’avantage d’être à la fois souple et légère, tout en garantissant une excellente durabilité. Adaptée pour affronter toutes les conditions météorologiques, elle est aussi simple d’entretien. Pour ceux qui cherchent une alternative au bois, la résine est une option à considérer.

Un abris à bûches en résine

Métal : Pour une touche contemporaine et industrielle, le métal s’impose. Non seulement il offre une robustesse incomparable, mais il se démarque aussi par son design épuré. Les abris en métal sont conçus pour résister au temps, tout en apportant une touche moderne à votre espace extérieur.

Un abris à bûches en métal

Sur le marché, il existe une multitude de modèles d’abris à bûches, chacun avec ses spécificités. Mais au-delà du design, il est crucial de privilégier la qualité et la solidité, surtout si l’abri est destiné à rester dehors tout au long de l’année.

3. L'étanchéité et l'aération

Le stockage efficace de vos bûches est essentiel pour assurer un bois de chauffage sec et prêt à l’emploi. Chez La Forêt Durable, nous privilégions une approche écologique dans toutes les étapes de la gestion du bois, du stockage à l’utilisation.

Bien aéré son bois de chauffage lors du séchageToiture Protectrice La toiture de votre bûcher doit être conçue pour diriger l’eau loin des bûches, évitant ainsi le ruissellement et la stagnation de l’eau. Il faut que l’eau s’écoule jusqu’au sol sans toucher les bûches et sans former de flaques qui s’infiltrent.le toit d'un abris à bûches

Élévation et Plancher Évitez de poser vos bûches directement sur la terre pour prévenir la remontée de l’humidité par capillarité. Si votre abri doit être posé sur un sol naturel, optez pour un modèle équipé d’un plancher. Si vous disposez d’une dalle béton, un modèle sans plancher peut suffire.

Aération Naturelle Rangez vos bûches en laissant un espace entre chacune pour permettre à l’air de circuler librement. Idéalement, l’espace doit être suffisant pour passer le petit doigt entre les bûches. Évitez de coller les bûches contre un mur ; maintenez un écart d’au moins 15 centimètres pour faciliter la circulation de l’air.

Technique de Stockage Pour favoriser une aération optimale, alternez les couches de bûches: une couche dans le sens de la longueur, une autre dans le sens de la largeur, et ainsi de suite.

Usage Judicieux de la Bâche Si vous utilisez une bâche pour protéger votre bois, couvrez uniquement le dessus des bûches, en laissant les côtés à découvert pour permettre la circulation de l’air. Assurez-vous que la bâche est bien fixée et que l’eau ne stagne pas dessus ni en dessous.Une bâche pour couvrir son bois de chauffage

Adaptation au Climat Si votre région connaît des hivers doux, un abri ouvert peut être idéal. En cas d’hivers rigoureux, envisagez un abri fermé, qui protègera mieux votre bois du froid et de la neige, tout en permettant une circulation d’air adéquate.

La Forêt Durable vous recommande d’installer votre abri bûches sur une surface plane et non humide, idéalement sur une dalle en béton légèrement surélevée par rapport au sol.

En suivant ces conseils, vous vous assurez non seulement de la qualité de votre bois de chauffage, mais vous contribuez également à une utilisation plus responsable et durable de cette précieuse ressource.

4. Le prix

L’achat d’un abri à bûches est indissociable de la réflexion budgétaire. Les modèles proposés dans le commerce affichent une gamme de prix assez large, généralement située entre 150 et 500 euros.

Le coût de votre futur abri à bûches ne se limite pas à un chiffre en euros ; il se conjugue avec l’ensemble des critères que nous avons évoqués précédemment. Matériaux, durabilité, conception… chaque détail a son poids dans la balance financière.

Il est tentant de se diriger vers des modèles d’entrée de gamme, plus abordables, mais prudence ! Ces options, souvent moins robustes, risquent de vous décevoir rapidement. Un abri à bûches se doit d’être un rempart contre les caprices de la météo, d’où l’importance d’un investissement réfléchi dans du matériel de qualité. Investir judicieusement aujourd’hui, c’est s’épargner le risque de voir son abri se décomposer au bout d’une seule saison hivernale.

Il existe des solutions pour chaque besoin et chaque espace : des abris compacts, se fondant discrètement contre votre maison ou se nichant au cœur de votre jardin, des espaces dédiés pour vos outils de jardinage, vos vélos ou votre mobilier d’extérieur. Et tout cela, il est possible de le trouver pour un budget maîtrisé, souvent en deçà des 500 euros.

En somme, considérez l’achat de votre abri à bûches comme un investissement pérenne, non comme une dépense éphémère. C’est le prix de la tranquillité et de la chaleur assurée au cœur de l’hiver.

5. Emplacement et esthétisme

Le choix de l’emplacement de votre abri à bûches n’est pas à prendre à la légère. En plus de protéger vos bûches de l’humidité, cet emplacement se doit de favoriser une ventilation optimale, condition sine qua non pour un séchage efficace du bois.

Première étape : l’identification d’un emplacement sain dans votre jardin. Une surface propre et sèche, telle qu’une dalle en béton, est idéale. L’installation de tasseaux sur le sol, où seront rangées les bûches, favorise en outre une excellente circulation de l’air.

Optez pour un emplacement en plein soleil, en écartant donc les orientations vers le nord. Prenez en compte les vents dominants afin  d’éviter que ceux-ci ne ramènent la pluie sur vos stères. En outre, il est crucial de veiller à une ventilation efficace du bois; les espaces confinés et mal aérés sont donc à proscrire. La quantité de bois à couper avant l'hiver

L’esthétisme n’est pas en reste. Un abri à bûches de qualité peut se révéler être un véritable atout décoratif pour votre extérieur. Il convient de choisir un modèle en harmonie avec le style de votre maison, tout en veillant à ce que le design ne l’emporte pas sur la fonctionnalité. L’abri doit être, avant tout, robuste, durable et adapté à vos besoins.

Les fabricants, conscients de cette double exigence, proposent une variété de modèles. Qu’il s’agisse de styles contemporains, classiques ou rustiques, il existe des abris qui se marieront parfaitement avec vos extérieurs. Les options de couleurs sont tout aussi variées, des tons bois naturels aux gris doux, en passant par des beiges chaleureux.

Un point technique essentiel à considérer est la présence ou non d’un plancher dans les modèles. Indispensable si l’abri doit être installé directement sur une surface en terre ou gazonnée, ce détail peut être moins crucial si l’installation se fait sur une terrasse ou une dalle.

Au-delà de ces critères, pensez à la praticité :

  • Ensoleillement et Aération: Un lieu bien exposé au soleil et bien aéré assure la santé de votre bois.
  • Accessibilité: L’emplacement doit faciliter le transport des bûches, surtout en hiver. Évitez les longues distances entre l’abri et votre cheminée ou poêle.
  • Harmonie Architecturale: L’emplacement ne doit pas entrer en conflit avec l’esthétique de votre maison ou de votre clôture.
  • Mesures Préliminaires: Avant l’achat, prenez le temps de mesurer l’espace dédié à l’abri pour éviter toute surprise lors de l’installation, surtout si l’espace est limité.

En somme, l’emplacement de votre abri à bûches est une réflexion alliant praticité et esthétisme, une synergie où chaque détail compte et qui doit être pensée en amont, bien avant l’achat et l’installation.

6. Règlementation

Pour construire votre abri à bûches, il y a quelques règles à respecter.

Si la superficie de votre abri est inférieure à 5 m², bonne nouvelle : aucune formalité administrative n’est nécessaire ! Vous avez quand meme une limite en hauteur.

Au-delà de cette limite, des démarches sont requises, telles que la déclaration préalable de travaux pour les abris de plus de 5 m², ou un permis de construire si la superficie dépasse 20 m². Selon que vous soyez situé en zone urbaine ou non, la réglementation varie : dans certains cas, vous pouvez construire une installation jusqu’à 40m² sans nécessiter de permis de construire. Vous devriez avoir des besoins de stockage en bois largement inférieur.

Les notions de ‘surface de plancher’ et ’emprise au sol’ sont la clé dans ces démarches. Consultez toujours votre mairie pour connaître les spécificités locales et obtenir les autorisations nécessaires. Enfin, veillez à respecter les distances réglementaires par rapport aux limites de votre propriété et les règles relatives à la hauteur de l’abri.

  • Zone Constructible :
    • Assurez-vous que votre terrain soit en zone constructible. Les abris à bûches ne peuvent pas être érigés dans des zones non constructibles.
  • Superficie de l’Abri :
    • Si la superficie de votre abri à bûches est inférieure à 5 m², aucune formalité administrative n’est nécessaire. Au-delà, des démarches sont requises.
  • Surface de Plancher et Emprise au Sol :
    • Pour les abris de plus de 5 m², ces deux notions sont essentielles. Elles régissent les autorisations de construction et ont remplacé les anciennes SHOB et SHON.
  • Autorisations Administratives :
    • Pour un abri de plus de 5 m², une déclaration préalable de travaux est généralement nécessaire. Au-delà de 20 m², un permis de construire peut être requis.
  • Consultation de la Mairie :
    • Pour les abris de plus de 5 m², il est essentiel de se renseigner auprès de la mairie de votre commune pour connaître les règles spécifiques locales et obtenir les autorisations nécessaires.
  • Respect des Limites de Propriété :
    • Assurez-vous que l’abri soit implanté à une distance réglementaire des limites de votre propriété, pour éviter les conflits de voisinage.
  • Hauteur de l’Abri :
    • Vérifiez les règles locales concernant la hauteur maximale des constructions. Les abris à bûches doivent souvent respecter une certaine hauteur pour être conformes aux réglementations.

Abris à bûches pas cher

Taille
Matériau
Protection contre les intempéries
116 x 64 x 123 cm
Bois
Toiture bitumée

Quick Star 1

En savoir plus

130 x 70 x 185 cm
Métal
Toit en polycarbonate
119 x 50 x 150 cm
Bois et métal
Toit bitumée

Abris à bûches pour 2 stères

Taille
Matériau
Protection contre les intempéries
36 x 116 x 200 cm
Métal et Polyéthylène
Housse de protection

Quick Star 2

En savoir plus

185 x 70 x 185 cm
Métal
Toit en polycarbonate
224 x 35.6 x 122 cm
Métal
Housse de protection

Abris à bûches pour 5 stères et plus ...

Taille
Matériau
Protection contre les intempéries
390 x 36 x 117 cm
Acier
Housse de protection
386 x 36 x 117 cm
Métal
Housse de protection
200 x 200 x 170 cm
Bois
Toit bois
K
L
Pourquoi utiliser un abris à bûches

Pour garder le bois au sec, favoriser son séchage et protéger contre les intempéries, prolongeant ainsi sa durabilité et son efficacité de combustion.

K
L
Où placer mon abri bûches ?

Idéalement dans un endroit ensoleillé et ventilé de votre jardin, sur une surface plane, et loin des zones humides pour éviter l'humidité et faciliter le séchage.

K
L
Pourquoi acheter un abri bûche pour son bois de chauffage ?

Un abri spécifique permet de structurer le stockage, d'améliorer l'efficacité du séchage du bois, et d'ajouter une touche esthétique à votre espace extérieur.

K
L
Comment bien stocker son bois de chauffage ?

En empilant le bois de manière ordonnée dans un abri aéré, surélevé du sol, et en veillant à ce que l'air circule bien entre les bûches pour un séchage optimal.

K
L
A quoi sert un abri bûche ?

Il sert à stocker, protéger et sécher le bois de chauffage, assurant ainsi une meilleure combustion et une utilisation plus économique et écologique du bois.